Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nos partenaires

4B SUD CHARENTE







Rechercher

10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 12:11

Jeudi 13 mars à 20h30

WAJMA, une fiancée afghane

un film de Barmak Akram- 2013- 1h26

Afghan Français

 en présence de l’actrice principale du film, Wajma Bahar

et de Mojdeh,animatrice iranienne au Ciné32 à Auch.

image

Synopsis :

Kaboul, Mustafa séduit la jolie étudiante Wajma. Les deux débutent une relation clandestine : ils sont espiègles et passionnés, mais aussi prudents face aux règles de la société qu’ils enfreignent...
Né en Afghanistan, vivant à Paris, Barmak Akram signe son second long métrage de fiction, après L’Enfant de Kaboul, en 2008. Wajm est un plaidoyer contre les violences faites aux femmes. Tourné sous la neige de Kaboul avec une équipe et des moyens restreints a minima, ce long-métrage « fait maison » est porté par des acteurs incandescents.

 

Après la projection , des échanges se feront avec nos invitées et la docteure du Centre de Planification,Madame Florence  Bachelier-Fabaron abordera le sujet de la virginité avant le mariage et de l’IVG ....

tarifs habituels du cinéma

Merci de diffuser cette info

1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 11:34

Programme du cine-club 2013-2014.

Cliquer sur le lien ci-dessous  :

sd-1.archive-host.com/membres/up/1589687170/cineclub_2013-2014.pdf

29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 14:17

Le Printemps du Bio

Cinéma Le Club de Barbezieux

Quatre projections pour animer ce Festival

Mercredi 29 mai à 15h :

« Maison sucrée, jardin salé » : 6 courts métrages (42 mn) à voir en famille à partir de 3 ans. Goûter offert par « La petite charrette » et le Centre socio culturel de Barbezieux (au tarif habituel)

Jeudi 30 mai à 20h30 : 

« Des abeilles et des hommes » : documentaire (1h50) suivi d’un débat animé par Pierrick Pétrequin, animateur de l’association Développement Apicole du Poitou-Charentes (au tarif habituel)

Mardi 4 juin à 20h30 :

« Pierre Rabhi, au nom de la terre » : documentaire (1h40) suivi d’un débat animé par le mouvement Colibris de Pierre Rabhi, Colibris 16. Apéritif offert par l’association Cinémania (au tarif habituel)

Mercredi 5 juin à 15h :

« Lili à la découverte du monde sauvage » : film d’animation (1h30) voir en famille à partir de 3 ans. Goûter offert par « La petite charrette » et le Centre socio culturel de Barbezieux (au tarif unique de 4.00 € )

25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 09:44

"Norma Rae"

Les spectateurs ont-ils aimé le film ?

Passionnément => 40%

Beaucoup => 60%

21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 12:17

Jeudi 23 mai 20h00           

9ème séance de Cinéclub

norma-rae.jpg        

Norma Rae

de Martin Ritt – 1979 – USA – 1h50

Norma Rae (Sally Field) est une mère veuve qui vit avec ses parents et travaille, tout comme eux, à l'usine textile d’une petite ville baptiste du Sud des États-Unis. Les conditions de travail des ouvriers de la fabrique sont très mauvaises, et aucun d’eux n’est syndiqué. C'est pour cela qu'un syndicaliste new-yorkais, Ruben Warshosky (Ron Leibman) vient à l'usine pour convaincre les ouvriers de l'importance de créer un syndicat dans l'usine. Norma Rae, plus indépendante d’esprit, est la première à s’engager avec lui et commence à lutter pour améliorer les conditions de travail des ouvriers de l’usine, ce qui passe par la création d’un syndicat (aux États-Unis, il faut un vote des ouvriers pour la création d’un syndicat à l’intérieur d’une usine). Avec beaucoup de difficultés et l'aide de Ruben elle parvient à monter un syndicat dans l'usine et trouve un sens à sa vie...

 

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 16:04

Jeudi 16 mai 20h00

 Rites électriques en Guinée Conakry

 

Documentaire de Julien Raout et Florian Draussin

(Rép.de Guinée, 2012, 52 min )

En présence des 2 réalisateurs

La Guinée Conakry a révolutionné la guitare électrique en Afrique de l’Ouest. En plongeant dans l’histoire de cet instrument de la période coloniale à nos jours, nous rencontrons les inventeurs d’une musique populaire aussi loin des clichés exotiques que de la world music. Des animations nocturnes de la capitale aux cérémonies mystiques des villages, c’est un voyage exalté dans les transes électriques de ce pays.

 

Jeudi 23 mai 20h00 

9ème séance de Cinéclub

Norma Rae

de Martin Ritt – 1979 – USA – 1h50

Norma Rae (Sally Field) est une mère veuve qui vit avec ses parents et travaille, tout comme eux, à l'usine textile d’une petite ville baptiste du Sud des États-Unis. Les conditions de travail des ouvriers de la fabrique sont très mauvaises, et aucun d’eux n’est syndiqué. C'est pour cela qu'un syndicaliste new-yorkais, Ruben Warshosky (Ron Leibman) vient à l'usine pour convaincre les ouvriers de l'importance de créer un syndicat dans l'usine. Norma Rae, plus indépendante d’esprit, est la première à s’engager avec lui et commence à lutter pour améliorer les conditions de travail des ouvriers de l’usine, ce qui passe par la création d’un syndicat (aux États-Unis, il faut un vote des ouvriers pour la création d’un syndicat à l’intérieur d’une usine). Avec beaucoup de difficultés et l'aide de Ruben elle parvient à monter un syndicat dans l'usine et trouve un sens à sa vie...

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 10:42
Dimanche 12 mai 17h00
Chroniques d’une cour de récré
Comédie dramatique de Brahim Fritah
(France 2012 - 1h25)   
En présence du réalisateur et d’un musicien du film

Pierrefitte-sur-Seine, 1980.
Brahim, 10 ans, habite avec sa famille dans l’usine de construction de grues dont son père, d’origine marocaine, est le gardien. Les films à la télé́, la cour de l’usine, celle de l’école, les potes, constituent son univers. Un royaume apparemment aussi immuable que la vieille grue qui nourrit son imaginaire jusque dans ses rêves, la nuit. C’est une période pleine de nouveautés pour le jeune Brahim. Il se lie d'amitié́ avec Salvador, qui lui raconte son Chili, Pinochet, son père disparu. Il découvre aussi la photographie, sa nouvelle passion, grâce à un vieil Instamatic Kodak.
Mais à l’usine, on annonce une délocalisation du site dans le sud de la France. L’usine ferme, la famille doit emménager ailleurs...

 

Jeudi 16 mai 20h00
Rites électriques en Guinée Conakry
Documentaire de Julien Raout et Florian Draussin
(Rép.de Guinée, 2012, 52 min )
En présence des 2 réalisateurs

La Guinée Conakry a révolutionné la guitare électrique en Afrique de l’Ouest. En plongeant dans l’histoire de cet instrument de la période coloniale à nos jours, nous rencontrons les inventeurs d’une musique populaire aussi loin des clichés exotiques que de la world music. Des animations nocturnes de la capitale aux cérémonies mystiques des villages, c’est un voyage exalté dans les transes électriques de ce pays.


Prévente des places possible aux heures des séances. (Tarifs habituels )     

23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 16:54

Exceptionnel à Barbezieux

Un cycle « Ciné Opéra », pour la première fois au Cinéma Le Club de Barbezieux, s’adressant aux mélomanes, chorales, conservatoire de musique et tout public.

Ci-dessous le  détail de la programmation et des tarifs pour chaque spectacle.

Merci de toute l’attention que vous porterez à ce programme inhabituel.

Cinéphilement vôtre,

L’équipe des Bonimenteurs

 

Au Cinéma Le Club de Barbezieux (16300)

  • Un magnifique documentaire
  • « La Traviata et nous »
  • de Philippe Béziot avec Nathalie Dessay qui retrace le travail de répétitions aux coulisses du Théâtre de l’Archevêché et découvrir l’envers du décor de l’opéra :
  • Dimanche 28 avril à 16h
  • Dimanche 05 mai à 18h30
  • Mardi 07 mai à 20h30
    • Au tarif habituel soit : 6.60 € plein tarif ou 5.60 € tarif réduit
    • Ou 4.80 € si groupe de plus de 10 personnes
  • L’opéra « La Traviata » 
  • le célèbre opéra de Giuseppe Verdi crée le 6 mars 1853,  filmé au Royal Opéra House et retransmis sur grand écran :
  • Vendredi 03 mai à 21h 
  • Lundi 06 mai à 14h
    • Tarif unique de 10.50 € pour plus de 18 ans
    • Tarif réduit de 7.50 € pour moins de 18 ans
  • Et le film de comédie « Quartet »
  • de Dustin Hoffman

Synopsis : À Beecham House, paisible pension au cœur de la campagne anglaise qui accueille des musiciens et chanteurs d’opéra à la retraite, le bruit court qu’une nouvelle pensionnaire arriverait sous peu. Et ce serait une diva ! Pour Reginald, Wilfred et Cissy, le choc est grand lorsqu’ils voient débarquer l’impétueuse Jean Horton, avec laquelle ils triomphaient sur les scènes internationales des années auparavant. L’ambition de Jean et son ego démesuré avaient alors ruiné leur amitié et mis un terme au mariage qui la liait à Reginald. Malgré les vieilles blessures, Reginald, Wilfred et Cissy mettront tout en œuvre pour convaincre Jean de reformer leur célèbre quatuor à l’occasion du gala annuel de Beecham House.

  • Mercredi 1er mai à 20h30 (VO)
  • Samedi 04 mai à 21h (VO)
  • Dimanche 05 mai à 18h30 (VF)
  • Lundi 06 mai à 20h30 (VO)
  • Au tarif habituel soit : 6.60 € plein tarif ou 5.60 € tarif réduit
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 19:29

Mon coup de cœur que je souhaite vous faire partager : magnifique, remarquable, exceptionnel…………………

 

Vous avez compris, j’ai adoré et je souhaite que vous puissiez profiter de ce moment de grâce au cinéma.

 

Syngué Sabour, Pierre de patience

d’Atiq Rahimi

 

Coproduction française, allemande et afghane, avec Farahani Goldshiteh

(Poulet aux prunes en 2011, Si tu meurs je te tue en 2010, Mensonges d’état en 2008)

 

Le Club Barbezieux : Dimanche 7 avril à 18h et lundi 8 avril à 20h30

Familia de Jonzac : Mercredi 10 avril à 18h, samedi 13 avril à 18h et lundi 15 avril à 20h30

 

Synopsis :

Au pied des montagnes de Kaboul, un héros de guerre gît dans le coma ; sa jeune femme à son chevet prie pour le ramener à la vie. La guerre fratricide déchire la ville ; les combattants sont à leur porte. La femme doit fuir avec ses deux enfants, abandonner son mari et se réfugier à l'autre bout de la ville, dans une maison close tenue par sa tante. De retour auprès de son époux, elle est forcée à l'amour par un jeune combattant. Contre toute attente, elle se révèle, prend conscience de son corps, libère sa parole pour confier à son mari ses souvenirs, ses désirs les plus intimes... Jusqu'à ses secrets inavouables. L'homme gisant devient alors, malgré lui, sa "syngué sabour", sa pierre de patience - cette pierre magique que l'on pose devant soi pour lui souffler tous ses secrets, ses malheurs, ses souffrances... Jusqu'à ce qu'elle éclate !

 

Elisabeth,

Les Bonimenteurs

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 15:12

Jeudi 11 avril à 20h00 

  8ème séance de Cinéclub


La visite de la fanfare  

de Eran Kolirin 


http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18773075&cfilm=128097.html

  

Comédie- 2007  – Israélien  – 1h26

 

Un jour, une petite fanfare de la police égyptienne vient en Israël pour jouer lors de l'inauguration d'un centre culturel arabe. Seulement, à cause de la bureaucratie, d'un manque de chance ou de toute autre raison, personne ne vient les accueillir à l'aéroport. Ils tentent de se débrouiller seuls pour finalement se retrouver au fin fond du désert israélien dans une petite ville oubliée du monde...

         Comédie douce amère, parfois très drôle, un régal de poésie et de tendresse...

Articles Récents